001-234-567-8910

5th Avenue Madson, NY758, USA

Get Update on our recent Gadgets & Tabs

jeudi 3 novembre 2016

Elle nourrissait les chats de rue depuis 11 ans… jusqu’à ce que la police le lui interdise

Posted by   on Pinterest

A 83 ans, Lucette est une amoureuse des animaux. Depuis qu’elle est arrivée à Granville (Manche) il y a onze ans, elle a pris l’habitude de nourrir les chats de rue. Mais le 10 octobre dernier, elle s’est vue interdire ce geste quotidien par la police municipale.

Lucette est l’heureuse propriétaire de deux chats, d’un chien, de plusieurs poissons et oiseaux. Mais elle est aussi l’ange gardien de nombreux chats de rue, qu’elle prend soin de nourrir quotidiennement, deux fois par jour, à 7h30 et 16h30. Et ce, depuis 11 ans, après qu’elle a obtenu une autorisation de la part de l’ancien maire de la ville, plus précisément.



A Granville, les chats la connaissent donc bien, et en particulier Moïse, un mâle tigré, et Princesse, une chatte noire. Ces deux félins sont même devenus emblématiques du quartier : « Moise et Princesse font partie du décor. Ils sont très appréciés. Les touristes les prennent en photos », a déclaré Lucette à Ouest-France.
Choquée par ce rappel à l’ordre

Pourtant, après onze années passées au service de ces chats, Lucette se fait rappeler à l’ordre par la police municipale le 10 octobre dernier. Ce jour-là, les policiers l’attendent au coin de la rue et lui interdisent de nourrir les chats. « Je n’ai jamais eu de problème. Je suppose que j’ai été dénoncée », estime-t-elle dans les colonnes de Ouest-France. Pour cette octogénaire sans histoires, « c’est le choc ».
Elle, qui ne pensait qu’au bien des chats, se voit considérée par la police comme une petite délinquante… « J’ai trouvé la manière de faire des agents vraiment agressive », confie-t-elle au journal.

Grâce au soutien d’un comité, les « Minettes de Granvilles », l’histoire ne s’arrête pas là. Lucette se rend à la permanence de la Maire de Granville samedi dernier. Elle obtient alors un compromis : elle ne nourrira plus les chats dans la rue, mais sur le pas de sa porte. Ainsi, ses petits protégés ne seront pas trop déboussolés.
La municipalité attire toutefois l’attention sur le fait que « l’alimentation quotidienne fait revenir les animaux, peut créer des nuisances et attire des nuisibles ».

Source : http://wamiz.com

Aucun commentaire:
Write commentaires

À Découvrir Aussi

loading...
Hey, we've just launched a new custom color Blogger template. You'll like it - https://t.co/quGl87I2PZ
Join Our Newsletter